De très nombreux étudiants optent pour un logement en kot ou en studio afin d'être plus proches de leur école mais aussi des activités estudiantines bien évidemment. Ce logement étudiant nécessite de s'intéresser à la souscription éventuelle d'un contrat d'assurance habitation spécifique pour ce logement temporaire.  Nous allons décrire dans cet article les éléments qui sont à vérifier lors de la signature du bail du logement étudiant.

Est-ce que l'étudiant doit vraiment avoir une assurance habitation à son nom ?

Pour répondre à cette question, il faut se poser une question fondamentale : est-ce que l'étudiant est encore domicilié chez ses parents ou non ?

L'étudiant est toujours domicilié chez ses parents

Si l'étudiant est toujours domicilié chez papa et/ou maman, la plupart des compagnies d'assurances belges prévoient une extension dans le contrat des parents pour la responsabilité locative de l'étudiant. Bien entendu, nous vous invitons à vérifier les conditions générales du contrat en cours pour les parents concernés mais la grande majorité des contrats actuels prévoient effectivement ce cas.

Outre l'assurance de responsabilité civile locative, il faut aussi évoquer le cas de l'assurance rc vie privée ou aussi appelé l'assurance familiale. Pour les enfants toujours domiciliés chez leurs parents, ils profitent aussi dans ce cas d'une extension de garantie pour autant qu'ils conservent bien leur domicile légal à la même adresse que les parents.

Nous l'avons dit, il faut quand même vérifier les contrats. Dans certains cas les compagnies prévoient des limitations d'intervention qui sont souvent suffisantes pour les logements de type kot et studio mais si l'étudiant a opté pour un logement de plus grande taille, il est possible que la couverture soit insuffisante dans certains cas.

L'étudiant n'est plus domicilié chez ses parents

Imaginons maintenant que l'étudiant vive définitivement hors du domicile des parents. Les extensions de garanties évoquées au point précédent ne pourront plus s'appliquer. Cela veut dire que l'étudiant devra effectivement souscrire à une assurance habitation pour locataire avec au minimum une couverture pour sa responsabilité locative.

De même, pour la RC Familiale, la couverture qui était acquise dans le contrat des parents ne sera le sera plus au moment où l'étudiant change officiellement d'adresse. Il est ici aussi plus que conseillé d'envisager la souscription d'un contrat au nom de l'étudiant. 

Les extensions du contrat des parents peuvent avoir des limitations. Certains assurent aussi le contenu. Tout ceci est à vérifier et à contrôler sur base du logement concerné et de la quantité de contenu qui sera effectivement dans le logement de l'étudiant. Ne pensez-pas que tout est couvert sans limite ...

Comment trouver la meilleure assurance habitation pour l'étudiant ?

Le budget d'un étudiant est beaucoup plus serré que celui de tout autre consommateur. Ainsi, toute occasion d'économiser de l'argent est évidemment bienvenu. Bien que l'assurance habitation soit obligatoire dans la plupart des cas, vous ne devez pas toujours payer une fortune pour une bonne couverture.

Pour obtenir le meilleur prix, nous vous conseillons de :

  • Vérifier que vous pouvez profiter de l'assurance de vos parents. Nous vous invitons à vous référer au point précédent.
  • Se limiter uniquement à la garantie de responsabilité civile. Par définition, il est assez rare que l'étudiant dispose d'un contenu important dans son logement. L'assurance pour le contenu peut donc être accessoire surtout si l'on a un budget serré.

La méthode la plus simple pour trouver une police d'assurance étudiante offrant le niveau de couverture requis et à un prix raisonnable consiste à comparer les devis d'assurance habitation en ligne. Soyez attentif aux points suivants :

  • à la hauteur du montant des franchises et des critères d'application.
  • aux garanties proposées.
  • aux différentes options supplémentaires disponibles et les primes complémentaires demandées.

En conclusion, dans beaucoup de cas, le logement étudiant sera pris en charge par le contrat des parents mais il faut être très attentif aux conditions liées. Un autre point d'attention important concernant les plafonds d'indemnisation. Certains propriétaire bailleurs ne s'en contenteront pas. Dans ce cas il faut se tourner vers une assurance habitation locataire traditionnelle.