La hausse des primes d'assurance habitation est encore annoncée par les différents assureurs du pays pour l'année 2023. Cette nouvelle hausse est justifiée par l'augmentation des coûts liés aux catastrophes naturelles dont la fréquence augmente et dont les frais relatifs sont de plus en plus importants. De plus, en cette période post-covid, les coûts des matériaux ont véritablement explosés. Par conséquent, les frais de réparation ou de reconstruction du bien sont de plus en plus importants.

Les coûts explosent pour les compagnies belges.

On constate dans les bilans des compagnies d'assurances en Belgique que les frais exposés dans le cadre des sinistres survenus dans les contrats d'assurances habitation ont sensiblement augmentés. C'est le cas également pour d'autres types de contrats. Par conséquent, il est difficile pour les compagnies de compenser les coûts liés à l'assurance habitation avec d'éventuels meilleurs résultats d'autres branches des produits proposés.

Autre élément qui explique la hausse des primes pour l'assurance habitation est bien évidemment l'inflation galopante que nous connaissons en 2022. Les salaires augmentent de l'ordre de 10% et les prix des matériaux ne cessent d'augmenter. Dans ces conditions, il est inévitable qu'une hausse des primes soient soumise aux assurés.

Nous vous rappelons que l'assureur à l'obligation d'informer son assuré de la hausse des tarifs prévus. A la réception de cette notification, l'assuré ouvre un droit à la résiliation du contrat sans devoir attendre l'échéance annuelle du contrat avec le préavis de 3 mois habituel.

En qualité de courtier, nous vérifions les conditions du marché pour nos clients chaque fois qu'une compagnie annonce des hausses de prix. Ainsi, nous vérifions s'il est opportun pour un assuré de résilier son contrat d'assurance incendie au profit d'une autre compagnie d'assurances.

Les autres branches vont être impactées également.

Les catastrophes naturelles impactent un peu moins les contrats d'assurances auto ou d'hospitalisation. Néanmoins, l'importante inflation que nous connaissons sera, à n'en pas douter, répercutée sur les primes de ces autres contrats.

Le prix des composants

Il y a de plus en plus de technologie qui est embarqué dans nos véhicules. Ces pièces sont actuellement rares avec des délais de livraison très longs qui tirent l'ensemble des prix vers le haut. La compagnie d'assurances doit inévitablement prendre cela en considération lors du calcul de la prime.

Une hausse après une certaine stabilité

En matière d'assurances, les primes étaient restées relativement stables suite à la pandémie que nous avons connu ces deux dernières années. Cela s'expliquer par divers éléments :

  • les confinements successifs ont limité les déplacements des véhicules.
  • le télétravail a fortement baissé les déplacements professionnels.
  • la période était difficile, beaucoup de personnes avaient une baisse de revenus suite aux différentes fermetures. Les compagnies se sont limitées à une augmentation inférieur à 2%.

L'assurance hospitalisation n'est pas en reste

En effet, les soins de santé sont de plus en plus chers également. La hausse des coûts dans ce secteur sont liés à :

  • De plus en plus de technologie utilisée pour soigner les gens.
  • L'inflation impacte aussi les hôpitaux de manière importante (salaires et coûts de l'énergie).
  • Les progrès de la science.

 

Nous le savons, 2023 sera une année de hausse de prix globalisée et les primes des assurances habitation ne seront pas épargnées. C'est à ce moment que notre offre de service vous permet de gérer au mieux cette période délicate. Nous vérifions le marché à chaque annonce de hausse de tarif. Si nous trouvons mieux ailleurs avec des garanties équivalentes, nous vous soumettons une nouvelle proposition.