Vous souhaitez pouvoir résilier votre contrat d'assurance habitation mais vous ne connaissez pas les règles en vigueur et les opportunités qui permettent de résilier le contrat à différents moments de l'existence de ce contrat d'assurance habitation. Il est essentiel de respecter les règles dans le cadre de la résiliation. En effet, si la réglementation n'est pas respectée pour résilier un contrat d'incendie, vous pourriez vous retrouver avec deux contrats en vigueur.

La règle générale de la résiliation de votre assurance incendie

Lorsque vous souscrivez un contrat d'assurance habitation, vous vous engagez pour une année complète auprès d'un assureur. Le délai d'un an est le délai traditionnel pour les contrats d'assurances en Belgique. Aussi, si vous ne faites rien et que vous laissez courir votre contrat, il sera reconduit automatiquement lorsqu'il arrive à sa première échéance (premier délai d'un an). C'est ce que l'on appelle la reconduction tacite des contrats.

Si vous souhaitez mettre fin à ce contrat et éviter cette reconduction tacite, vous devez signifier votre renon à l'assureur au moins trois mois avant la date d'échéance du contrat. Si vous ne respectez pas les délais, le contrat ne pourra être résilié qu'à son échéance annuelle de l'année qui suit.

Bien entendu, la législation prévoit d'autres cas qui permettent de résilier son contrat d'assurance habitation. Nous allons évoquer ces différents points dans le paragraphe suivant.

Les autres possibilités de résilier son assurance habitation ?

Il est fort heureusement possible de résilier son assurance incendie à d'autres moments qu'à sa date d'échéance annuelle que nous avons évoquée au point précédent. Vous trouverez ci-dessous les autres cas qui permettent de mettre fin au contrat.

La hausse de tarif

L'assureur doit informer son assuré qu'il souhaite augmenter le tarif appliqué au contrat d'assurance habitation. Cette notification doit se faire par écrit. A la réception de cette notification, l'assuré aura l'opportunité de résilier le contrat dans les trois mêmes qui suivent. Il n'y a pas d'autres raisons à donner que la hausse du tarif pour que la résiliation soit accordée par l'assureur.

La survenance d'un sinistre

Une autre possibilité de résiliation est la survenance d'un sinistre et d'une indemnisation ou l'absence d'indemnisation de l'assureur. On dit souvent que l'on peut juger de la qualité de son assureur lorsque celui-ci doit intervenir dans un sinistre. Si vous n'êtes pas content du traitement de votre dossier ou du calcul de l'indemnisation, la loi vous autorise à résilier le contrat.

Diminution ou augmentation du risque

Il y a plusieurs éléments qui peuvent induire une modification du risque comme par exemple :

  • L'installation d'un système d'alarme.
  • La construction d'une annexe.
  • L'achat d'objets de grand luxe qui doivent être couverts contre le vol.
  • Déménager d'un appartement vers une maison.
  • ....

Tous ces événements nécessitent d'être déclarés à la compagnie d'assurance puisque cela correspond à une modification du risque assuré. Sur base de votre déclaration, l'assureur vous fera une nouvelle proposition de prime. En fonction de l'aggravation ou de la diminution du risque, cette prime sera revue à la hausse ou à la baisse.

C'est précisément au moment où l'assureur communique la nouvelle prime que vous pouvez résilier votre contrat d'assurance incendie en indiquant à votre assureur que vous êtes en désaccord avec cette proposition. 

Vous venez de souscrire votre assurance habitation

Si vous venez de souscrire un tout nouveau contrat, vous avez également la possibilité de changer d'avis et de résilier le contrat dans les 14 jours de sa souscription. Il n'y a pas de motif à invoquer dans ce cadre.

Lettre de résiliation à prévoir

La majorité des assureurs demandent encore une lettre de résiliation par voie recommandée pour que votre demande soit considérée et actée. Nous vous conseillons de reprendre les informations suivantes dans votre lettre :

  • Votre nom et prénom
  • Adresse
  • Numéro de téléphone.
  • L'adresse du bien qui est assuré.
  • Numéro de votre contrat
  • La date à laquelle vous souhaitez résilier votre assurance.
  • La raison de la résiliation.
  • Votre signature et la date de rédaction du document.

 

La résiliation d'une assurance habitation peut se faire à différents moments précis. Nous proposons à nos clients de gérer la résiliation de leurs contrats losrqu'ils souscrivent de nouvelles assurances au sein de notre bureau. Profitez de nos services pour faire des économies en ayant l'esprit tranquille par rapport à la résiliation de votre contrat dassurance habitation auprès d'un autre assureur.