Vous constatez plusieurs fissures dans le plafond de votre salon qui deviennent inesthétiques. Vous avez eu un premier devis d'un artisan que vous trouvez important. Vous vous posez alors la question de savoir si vous ne pourriez pas obtenir une intervention de votre assurance habitation. Nous allons voir de cet article les différents types de fissures et les cas qui pourraient être indemnisés par la compagnie d'assurances.

Les différents types de fissures que vous pouvez retrouver

Il est d'abord intéressant d'examiner les différentes fissures de votre plafond. Certaines ne sont pas inquiétantes, d'autres sont plus graves et nécessitent une intervention. Vous pouvez retrouver trois types de fissures :

  • La microfissure : c'est une fissure vraiment minuscule qui ne fait pas 1 millimètre de large. Ce n'est pas un problème tant que c'est une fissure qui est en surface du matériau. Celle-ci n'affecte que l'esthétique de votre plafond.
  • La petite fissure : c'est une abrasion qui fait moins de 2 millimètres. Si elle ne présente aucun signe alarmant, il est néanmoins important de la réparer afin de ne pas affecter d'autres parties de la structure.
  • La fissure profonde : cette fois, nous parlons de fissures de plus de 2 millimètres de largeur ou d'épaisseur. Elles se présentent généralement comme des escaliers qui suivent les briques ou les parpaings à l'intérieur du mur. Si cela se produit, il est impératif d'agir immédiatement. Cette fissure est l'indication d'un problème au niveau du revêtement de sol ou de la structure de votre maison.

Quelles sont les sources d'une fissure au bâtiment ?

Avant de vérifier si l'assurance habitation peut intervenir dans le cas de fissures, nous devons d'abord déterminer les causes possibles de la présence de fissures sur un mur ou un plafond par exemple. C'est précisément la cause de la fissure qui va déterminer si l'on peut faire appel à l'assurance incendie pour prendre en charge les réparations. 

Voici les causes les plus fréquentes :

  • Inondation ou sécheresse : cela peut fragiliser l'immeuble et provoquer des mouvements dans la maçonnerie.
  • Fautes d'un entrepreneur ou d'un artisan : lors de la construction et de la rénovation, de mauvaises pratiques peuvent produire des fissures à termes.
  • Vieilles maisons : en fonction des dates de construction, on peut constater plus ou moins de fissures dans le bâti.

Quelles fissures sont prises en charge par l'assurance habitation ?

Comme nous l'avons dit précédemment, la cause de votre fissure est primordiale pour savoir si elle prise en charge par votre assurance habitation. En effet, il faut que la cause de celles-ci soit liée à un sinistre couvert par les garanties de votre contrat. Prenons l'exemple d'un mouvement de terrain qui engendre des fissures, ce sera couvert par votre assurance incendie puisque le mouvement de terrain est couvert.

Si les fissures surviennent sans raison ou s'ils résultent d'un travail défectueux effectué par un artisan, la garantie n'est pas applicable. Toutefois, dans ce dernier cas, vous pouvez faire une réclamation contre l'artisan au titre de la garantie décennale.

Les fissures doivent être visibles dans un délai de 10 ans après la fin des travaux. Si, au moment où les travaux ont été effectués, vous aviez souscrit une assurance dommages-ouvrage (DO) qui sera indemnisée et vous pourrez contester l'assurance décennale de l'artisan responsable. Si vous n'avez pas souscrit d'assurance pour cela et que vous n'êtes pas sûr, vous devez contacter directement l'assureur de votre artisan. Un spécialiste sera dépêché sur place pour évaluer l'ampleur de la fissure et le coût des réparations nécessaires.

Vous achetez une maison qui a déjà des fissures, est-ce que l'assurance habitation intervient ?

Pour tout ce qui est pré-existant à votre contrat, votre assurance habitation n'interviendra pas. Si les fissures sont dues à l'intervention d'un artisan ou d'un entrepreneur, alors vous pourrez invoquer la garantie décennale de ce professionnel.

Aussi, si les fissures sont dues aux activités d'un tiers (voisin, camions…), il est possible d'utiliser la protection juridique de votre contrat d'assurance habitation pour obtenir une réparation auprès du responsable.

La cause de la fissure est l'élément fondamental pour savoir si les fissures à votre habitation peuvent être prises en charge ou non par votre assurance habitation. N'oubliez pas qu'un contrat d'assurance n'est pas un contrat d'entretien de votre immeuble. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez un doute sur l'intervention éventuelle de l'assureur pour les fissures de votre habitation.