Vous constatez que votre chaudière ne démarre plus et vous n'avez plus d'eau chaude pour la salle de bains ni de chauffage. Cela arrive toujours au pire moment et les coûts liés à la réparation d'une chaudière peut être important. Vous vous demandez alors si vous ne pourriez pas avoir une intervention de l'assurance habitation à Charleroi pour remettre en état votre chaudière et avoir de rapidement de l'eau chaude. Nous évoquons les cas dans lesquels nous pourrions envisager l'intervention de la compagnie d'assurance habitation.

Quelle garantie de l'assurance habitation peut intervenir ?

De manière générale, l'assurance habitation n'intervient pas pour réparer ou entretenir des appareils comme une chaudière qui tomberait en panne.

Néanmoins, il y a une garantie liée aux risques électriques qui couvrent les dommages qui sont dus à une surtension. Il faudrait donc faire évaluer la cause de la panne par un chauffagiste professionnel et essayer de déterminer si cette panne est dû à un incident électrique dans l'habitation. Si c'est effectivement le cas, il sera possible de demander une intervention de la compagnie d'assurances pour la réparation des dommages.

En cas de panne liée à un manque d'entretien ou de simple vétusté, l'assurance habitation ne pourra pas vous venir en aide. Nous vous invitons à nous contacter si vous avez le moindre doute sur la couverture d'un sinistre ou incident survenu chez vous.

Qui doit entretenir la chaudière ? Locataire ou propriétaire ?

C'est une question qui revient souvent car sa réponse est essentielle afin de connaître la répartition des responsabilités entre un locataire et un propriétaire. Est-ce que c'est au locataire de réaliser l'entretien régulier de la chaudière ou plutôt au propriétaire ?

La règle en la matière est en fait très simple, c'est au locataire à réaliser l'entretien habituel de la chaudière et ce sera au propriétaire à intervenir pour son remplacement ou sa réparation lorsque le locataire peut démontrer qu'il a bien effectué les entretiens périodiques. Rappelons dans ce contexte qu'il faut entretenir une chaudière au mazout tous les ans alors que les chaudières au gaz peuvent être entretenues tous les deux ans.

En qualité de locataire, vous comprenez qu'il est dans votre intérêt de respecter l'entretien des appareils dont vous avez la responsabilité afin de, vous évitez des frais importants lors d'une panne.

Un contrat d'entretien annuel ?

A défaut d'une assurance spécifique qui vous indemnise pour les pannes de votre chaudière, il existe de nombreux services d'entretien annuel. Ce type de contrat présente l'avantage d'avoir un chauffagiste qui réalise l'entretien tous les ans à la périodicité indiquée et qui vous donne une garantie sur le travail réalisé. 

L'autre avantage de ces contrats est que le chauffagiste garantit son et intervient en cas de panne de la chaudière. L'intervention est comprise dans le prix du contrat annuel d'entretien. 

Les fournisseurs d'énergie belges proposent aussi des contrats d'entretien pour votre chaudière. L'intervention est sous-traitée à des indépendants de votre région pour un service optimal.

Notons enfin que ces contrats peuvent parfois être relativement chers. Néanmoins, ils procurent une certaine tranquillité d'esprit au même titre qu'un contrat d'assurances d'ailleurs.

Les contrats d'assurance ne sont pas des contrats d'entretien. Dès lors, ils n'ont pas pour objectif d'intervenir en cas de panne d'un appareil. Par contre si la panne est due à un sinistre couvert comme une surtension, un dégâts des eaux, un incendie, ...  le contrat d'assurance habitation pourra sortir ses effets.