Vous avez obtenu votre permis de conduire récemment et vous constatez que les prime proposée pour votre assureur habituel est très élevée pour votre nouveau véhicule. Sachez que ce n'est pas forcément une fatalité et qu'il est possible de trouver un offre concurrentielle en passant par les services d'un courtier en assurance auto habituée à gérer cette difficulté pour les jeunes conducteurs. Nous proposons de décrire dans les lignes ci-dessous comment trouver la meilleure assurance pour un jeune conducteur.

Comment définir un jeune conducteur ?

Tous les conducteurs qui sont titulaires d'un permis de conduire depuis moins de 3 ans font partie de cette catégorie. Bien que le Code de la route ne soit pas chargé de le définir, il a une influence non négligeable sur le coût de l'assurance automobile jeune conducteur. En effet, le statut de jeune conducteur détermine le niveau d'expérience de l'assuré et donc son goût du risque, ce qui vous permet d'évaluer son niveau de risque. Les compagnies d'assurance automobile considèrent que les conducteurs âgés de moins de 25 ans sont assez risqués, surtout lorsqu'ils viennent d'obtenir leur permis de conduire.

Si vous venez de passer votre permis de conduire, il est possible que vos primes d'assurance auto soient très élevées. Elle vous coûtera plus cher uniquement si votre localité est considérée comme dangereuse en ce qui concerne le risque d'accident

Les personnes qui n'ont jamais conduit un véhicule assuré à leur nom, selon les compagnies d'assurance, peuvent être classées parmi les jeunes conducteurs.

Comment est fixé le tarif de l'assurance auto pour jeune ?

Le profil du conducteur est important

Un jeune conducteur peut être un étudiant, un automobiliste ayant un mauvais dossier de conduite ou quelqu'un qui a quitté la scène depuis un certain temps.

La prime sera également basée sur les habitudes de conduite de l'assuré, notamment l'usage qu'il fait de la voiture (privé, voyage d'affaires, etc.), la distance qu'il parcourt chaque année et le fait qu'il se gare dans un garage ou dans la rue. Pouvoir dénicher une assurance auto pas chère n'est pas simple mais en fonction de votre profil, un courtier peut vous y aider.

L'historique du conducteur

Lorsque vous adhérez au programme, tous vos antécédents de conduite sont pris en compte, y compris les sinistres (responsables et non responsables), ainsi que les dommages.

Ces informations sont reprises sur l'attestation de sinistralité de l’assuré. Il s'agit d'un document qui doit être soumis à une compagnie d'assurance afin de créer un contrat (à l'exception d'une première voiture).

Il est facile d'obtenir une attestation de sinistralité (par téléphone, par courriel ou par courrier) auprès d'une compagnie d'assurance. Il doit être remis à l'assuré dans les 15 jours. La plupart des assureurs communiquent ce type de documents par voies électroniques.

Le prix proposé pour l'assurance auto peut également être influencé par les antécédents de l'automobiliste (suspension, résiliation, annulation,...).

Le véhicule qui va être assuré

La voiture à assurer est un autre facteur important dans la détermination des tarifs. La marque, le modèle, la valeur, le groupe motopropulseur et le type de carburant sont tous pris en compte et auront une influence considérable sur le niveau de couverture qui peut être accordé.

Aux yeux des compagnies d'assurance, être un jeune conducteur et conduire une voiture puissante ne fait pas bon ménage. En effet, un conducteur moins expérimenté augmente le risque d'accident, ce qui signifie que la prime d'assurance doit être plus élevée. Pour bénéficier d'un tarif avantageux, il est nécessaire de choisir des versions plus petites et conformes à votre profil.

Le véhicule a donc un impact fort sur le montant de la prime. Pour une jeune conducteur, il est surement préférable d'opter pour un véhicule de fiable valeur mais surtout avec une puissance raisonnable. Le jeune conducteur est gagnant sur le plan de sa sécurité mais aussi concernant sa sécurité.

Quelles assurances auto pour les jeunes conducteurs ?

Concernant les types de contrat proposés, les compagnies ne font pas de différences entre un jeune conducteur ou un conducteur plus expérimenté. Les garanties proposées seront donc :

  • L'assurance de responsabilité civile : permet d'indemniser les tiers pour les dommages que vous auriez commis avec votre véhicule. C'est la garantie minimale d'un contrat d'assurance. Pour les jeunes, cette prime est relativement importante. C'est compréhensible puisque le risque d'accident est élevé.
  • L'assurance mini-omnium : propose les couvertures pour le vol, le vandalisme, l'incendie, les forces de la nature, le vol, le heurt et le bris de vitre.
  • L'assurance omnium : il s'agit de la couverture la plus complète qui indemnise l'assuré même si il est responsable des dégâts qu'il y a à son propre véhicule.

Si l'on recommande à un jeune conducteur d'acheter un véhicule d'occasion de faible valeur avec une puissance faible, il pourra généralement se contenter de l'assurance de responsabilité civile et éventuellement l'ajout de la mini-omnium. En procédant de la sorte, on peut limiter fortement le montant de la prime pour le jeune candidat assuré.

Enfin, il n'est pas toujours simple pour un non-initié de souscrire un contrat d'assurance auto pour une jeune conducteur avec les bons montants assurés (franchise, assistance pour les dommages corporels et matériels, etc.) Pour en diminuer le coût, de nombreuses stratégies sont possibles, comme la souscription d'un contrat qui se limite à la responsabilité civile ou la sélection d'une offre avec un niveau de couverture moindre. Il est également possible de jouer sur le montant de la franchise baisser le montant de la garantie omnium.