Le prix d'une assurance hospitalisation peut parfois en rebuté certains. C'est souvent le cas quand on a un certain âge puisque le prix d'une assurance hospitalisation est directement lié à l'âge de l'assuré. Il est donc peut-être plus intéressant de souscrire à son assurance hospitalisation lorsque l'on est jeune. Une autre problématique est la reprise en compte propre d'une assurance hospitalisation que l'on avait via son employeur. C'est le cas de nombreux belges et ceux-ci découvrent arrivés à la retraite que leur assureur va leur proposer un contrat avec un tarif lié à l'âge qu'ils ont lors de la prise de la pension. On voit tous ces aspects dans ce nouvel article.

Quels éléments sont pris en compte pour le prix de l'assurance hospitalisation ?

Le montant que vous payez pour la police est déterminé par votre âge au moment de la souscription de celle-ci, ainsi que par les garanties que vous choisissez. Si vous trouvez que la prime est élevée, nous verrons qu'il existe également des moyens de réduire votre prime. Enfin, le type de prime a un impact sur la rapidité avec laquelle le montant de celle-ci augmente.

L'âge à la souscription

Il s'agit de l'âge auquel vous signez le contrat. L'idée de base est que plus tôt vous souscrivez une police, plus faible sera votre prime.

Il existe deux types de prime :

  • Les primes constantes dans le temps : c'est le cas chez les assureurs. Vous avez un tarif lié à votre âge lors de la souscription du contrat d'assurance hospitalisation. Cet âge est lié à votre tarif pour toute la vie de votre contrat. Tout ce qui peut impacter votre prime est la simple indexation annuelle basée sur les prix des soins de santé dans notre pays.
  • Prime qui évolue en même temps que votre âge : c'est le choix souvent fait par les mutuelles qui proposent des assurances hospitalisation. Cela veut dire que outre l'indexation liée à l'augmentation des frais de soins de santé, le tarif évolue aussi avec votre tranche d'âge durant toute la durée du contrat. Ces primes sont donc très intéressantes quand on est jeune mais peuvent s'avérer surprenantes lorsque l'on est en fin de vie.

Pour les primes constantes et si vous bénéficiez d'une assurance hospitalisation via votre employeur, il également possible de scourire à des contrats de continuité en cas de fin de contrat avec votre employeur.

Les options influencent le tarif

Bien entendu, si vous optez pour des options qui visent à étendre vos garanties comme l'augmentation de des périodes couvertes avant et après l'hospitalisation ou encore le fait d'opter pou une couverture complète dans les hôpitaux bruxellois, ...

Comme pour votre voiture, plus vous souscrivez à des options proposées par l'assureur et plus votre prime va augmenter.

Le fractionnement ou non du paiement

Certains assureurs imposent des frais de fractionnement si vous n'optez pas pour une prime annuelle directement.

Le questionnaire médical peut impacter le tarif

Ce dernier point est important car il est spécifique aux contrats d'assurance hospitalisation proposés par les compagnies d'assurance. En effet, les assureurs demandent aux candidats à compléter un questionnaire qui vise à décrire l'historique médical du candidat-assuré. En fonction de vos réponses, la compagnie peut soit accepter le contrat sans conditions ou alors d'imposer des conditions comme l'application d'exclusions ou de période d'attente pour bénéficier de la garantie. Enfin, sachez que vos historiques médicaux peuvent éventuellement être une cause de refus du contrat par l'assureur.

Comment peut faire baisser le prix de son assurance hospitalisation ?

Étant donné le prix parfois important des assurances hospitalisations, il est assez fréquent que l'on cherche à diminuer la prime de celles-ci. Voici ce qui s'offre à vous comme possibilités :

Le montant de la franchise

Le montant de la franchise peut-être modifié par l'assuré. Cela veut dire que plus la franchise choisie est élevée et plus la prime d'assurance hospitalisation est faible.

Payer votre prime à l'avance

Une grande majorité des assureurs propose de payer sa prime de manière annuelle et de vous faire profiter d'une réduction pour un tel paiement.

Le nombre d'enfants dans votre famille

Certains assureurs proposent une réduction de prix pour les assurances hospitalisation de la famille pour autant qu'il y ait au minimum un enfant dans le foyer.

On le voit, l'assurance hospitalisation a une logique spécifique pour la tarification d'une prime. Plusieurs critères peuvent influencer une prime à la hausse ou à la baisse. Les assurances proposées par les mutuelles ont souvent un fonctionnement différent concernant le prix et les conditions d'acception.
Optez pour un courtier en assurance hospitalisation pour obtenir une réduction importante sur votre nouveau contrat pour toute la famille !