La protection juridique en même temps que l'assurance RC Auto est une excellente option ! Beaucoup de gens croient que l'obtention d'une police d'assurance auto à Charleroi se limite à la conclusion d'une police d'assurance pour la responsabilité civile auto qui vous permet d'avoir une carte verte.

Une autre erreur est de penser que votre compagnie d'assurance responsabilité civile vous aidera quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez. Peu importe que vous soyez dans l'erreur ou même du bon côté de la loi.

Mais quel est l'avantage d'une protection juridique en complément d'une police d'assurance auto responsabilité civile ?

En résumé, il est vrai d'affirmer que la RC Auto indemnisera les victimes d'un accident dont vous êtes la cause. Si vous êtes légalement responsable, c'est votre assureur protection juridique qui protégera vos droits et veillera à ce que vous soyez indemnisé par l'assureur responsabilité civile de la partie responsable. De votre point de vue, lorsque vous êtes le responsable, c'est l'assureur responsabilité civile qui intervient. Si vous êtes dans la bonne position, c'est la protection juridique qui intervient.

Vous savez donc que si vous ne souscrivez pas aux protections juridiques, cela signifie que vous n'êtes pas légalement responsable en cas d'accident sur la route ! Cette situation semble extrêmement déroutante. Heureusement, cette explication n'est pas seulement exacte d'un point de vue philosophique, elle peut être moins avantageuse dans des situations réelles.
En effet, la théorie est faussée par les accords conclus entre presque toutes les compagnies d'assurance en Belgique.

Les accords RDR entre les différentes compagnies d'assurance belges.

Le principal accord entre les différentes compagnies est connu sous le nom de convention RDR. Ces conventions sont basées sur des directives qui visent à accélérer le processus d'indemnisation des victimes d'accidents de voiture sur le territoire belge. Si vous êtes impliqué dans un accident et que vous pouvez prétendre à une indemnisation, c'est généralement votre compagnie d'assurance qui vous paiera. Et ce, que vous ayez ou non une police d'assurance Omnium.
Il faut admettre que c'est une pratique courante, qui paraît " normale "... Cependant, si vous n'êtes pas la cause de l'accident, c'est à l'autre assureur de vous indemniser, et non à votre assurance.
Mais rassurez-vous, en fin de compte, c'est le second assureur qui sera responsable du coût par le biais de savants calculs d'indemnisation une fois le sinistre clos. Mais le plus important est que la victime puisse être indemnisée rapidement.
Bien que cette convention RDR devait à l'origine être une exception, on a découvert que ce système de fonctionnement a été développé et affiné au fil du temps, au point qu'il est maintenant utilisé dans la majorité des accidents.
Près de 9 accidents sur 10 peuvent être résolus avec cette convention. Les clients sont donc surpris d'apprendre que les protections légales sont indispensables... et ils ne sont pas prêts à payer le surcoût de cette assurance qu'ils considèrent comme un supplément. Nous allons découvrir qu'elles sont toujours nécessaires.

 Les conditions d'application de la convention RDR

Si toutes ces conditions sont remplies, alors la convention RDR sera en vigueur. Si au plus une de ces conditions n'est pas remplie, votre assureur responsabilité civile ne sera pas en mesure de régler le dossier. En outre, le traitement de votre sinistre devra être confié à votre assurance de protection juridique.Situations dans lesquelles une protection juridique est nécessaire parallèlement à votre assurance de responsabilité civile
Voici une liste de scénarios dans lesquels, par exemple, une protection juridique peut être indispensable pour obtenir gain de cause dans votre affaire. Il est vrai que ce genre de situations n'est pas courant mais au cas où vous seriez confronté à un accident, vous seriez heureux de savoir que votre dossier sera traité efficacement. Ne soyez pas découragé parce que cela ne relève pas de la responsabilité de votre assurance responsabilité civile automobile.
Il n'est pas rare de voir des clients incapables de comprendre pourquoi la compagnie d'assurance responsabilité civile refuse de payer leur demande. S'il s'agissait précédemment d'un sinistre similaire, la situation a été gérée correctement. Mais un incident n'est pas comme l'autre et cette affaire peut être plus compliquée. Il faut s'adresser à une aide juridique pour traiter l'affaire.

Situations dans lesquelles une protection juridique est nécessaire parallèlement à votre assurance de responsabilité civile.

Voici une liste de scénarios dans lesquels, par exemple, une protection juridique peut être indispensable pour obtenir gain de cause dans votre affaire. Il est vrai que ce genre de situations n'est pas courant mais au cas où vous seriez confronté à un accident, vous seriez heureux de savoir que votre dossier sera traité efficacement. Ne soyez pas découragé parce que cela ne relève pas de la responsabilité de votre assurance responsabilité civile automobile.
Il n'est pas rare de voir des clients incapables de comprendre pourquoi la compagnie d'assurance responsabilité civile refuse de payer leur demande. S'il s'agissait précédemment d'un sinistre similaire, la situation a été gérée correctement. Mais un incident n'est pas comme l'autre et cette affaire peut être plus compliquée. Il faut s'adresser à une aide juridique pour traiter l'affaire.

Liste non exhaustive des cas non couverts par les conventions RDR :

  • Accident causé par un tramway, un train ou un bus.
  • Si la personne qui a causé l'accident est d'un autre pays ou si l'incident s'est produit en dehors de.
  • Deux véhicules ou plus sont impliqués.
  • Conducteur sous l'emprise de l'alcool ou d'autres drogues.
  • Un usager vulnérable est impliqué (cycliste ou piéton).

En dehors de l'administration d'un accident de voiture La protection juridique dont vous disposez en plus de votre responsabilité civile peut en principe être utilisée dans les circonstances suivantes :

  • Défense en cas de poursuites pour infraction au code de la route ou pour délit pénal.
  • Contestation de la responsabilité civile.
  • Litige devant le tribunal.
  • Contre-expertise.

En fin de compte, il est clair que l'assurance de protection juridique n'est pas une garantie supplémentaire.

En effet, compte tenu du rapport coût/efficacité de l'assurance (au minimum, il s'agit d'un complément à votre assurance responsabilité civile automobile, et non d'un contrat séparé auprès d'une compagnie d'assurance spécialisée), il n'y a pas une seconde de raison d'ajouter la protection juridique en complément de votre assurance automobile standard.

La protection juridique couplée à une assurance RC Auto est encore nécessaire dans de nombreux cas. Si vous faites le chois de ne pas la souscire, vous devez être prêt à vous débrouiller seul pour être indemnisé dans les cas qui sont exlcus des conventions signées par les assureurs belges. Notre conseil serait donc de prendre un assurance protection juridique. De plus, nous conseillerions toujours de prendre cette assurance dans une compagnie qui diffère de votre assurance auto.